22 janvier 2017

banquise en Bretagne

Vague de froid sur la France, un hiver pas comme les autres, l'anticyclone imperturbable, les concurrents du Vendée Globe qui finissent en tirant des bords ...
Et finalement même le Blavet gèle !
Eole a pu marcher dessus pour quelques pas, et ce fut un samedi génial à s'amuser avec la glace, tout en s'occupant de Samaya. Ce gèle persévérant a fini par nous inquiéter un peu, donc nous avons choyé notre bateau chéri en le dégivrant, en remettant tout en service et même un petit coup de chauffage dans la soute du dessalinisateur, au cas où.
Et pour réchauffer les moteurs et rebooster les batteries on est allé faire un tour sur le Blavet, avec une équipière surprise !
A chaque écluse sa banquise
le pont couvert de givre

les enfants se régalent avec la glace dans les annexes qui sont pourtant à flot.

la paddle en vêtements de ski !

la sculture de Lubin

Sybelle a fait un tour à bord, mais n'était pas très détendue...

Libé s'était échappée loin devant nous, seule sur le Blavet hivernal.




19 janvier 2017

on renouvèle !

On renouvèle nos ailes de kite, donc les anciennes sont en vente.
Aux Antilles on utilisait souvent les mêmes tailles, qu'on avait en double au cas où. On a vendu l'été dernier les ailes de tous les jours, donc maintenant il reste les ailes "de secours". 
C'est pour ça qu'elles sont comme neuve, et même toute neuve pour la 14m 2016 et sa barre. Aile et barre sous emballage, jamais ouverte.
Toutes les ailes sont vendues complètes et avec un leash.
Les ailes n'ont pas vu le sable puisqu'on décollait directement du bateau. 
Un zoom sur le spi montre l'état neuf, surtout pour la 7m qui n'est sortie qu'une fois ou 2.
7m 2015        650
10m 2015      800
12m 2016      950
14m 2016   1 300 (sous emballage)
Les ailes sont à Lorient mais on va traverser la France en février et mars pour aller dans les Alpes, donc on peut déposer une aile quelque part.
+ de photos et d'infos sur demande.
N'hésitez pas à faire circuler l'info.







17 janvier 2017

Cordée-Cordage, les enfants à bord !

En juillet dernier, de retour en France, Samaya a accueilli une joyeuse bande d'enfants pour un séjour au départ d'Hennebont, nouveau camp de base du bateau. Le programme fut bien rempli puisqu'en une semaine nous sommes passés par Lorient, Quiberon, le Golfe du Morbihan, Houat et l'île aux Cheveaux.

Voici un résumé en images et en musique.

Les enfants furent tous enchantées des différentes activités, voile, plage et coquillages, plongées, surf, paddle, promenades et au final une navigation de nuit féérique ! Malgré les tâches quotidiennes imposées (vaisselle, couvert, rangement, écriture dans le journal de voyage) et la suppression des écrans et téléphones, ils sont bien motivés pour revenir à bord au plus vite.

Nous pensons réitérer cette expérience l'été prochain. Si ça vous intéresse faites-nous signe.

Pour en savoir plus sur Cordée-Cordage allez voir le site http://cordeecordage.blogspot.fr
Vous pouvez vous abonner pour suivre les activités de l'association. (N'oubliez pas de cliquer sur le  lien de demande de confirmation que vous recevrez par mail).


22 novembre 2016

Ecole des pirates

Et oui, Samaya c'est transformé en école des pirates le week-end dernier.
Eole, pour son anniversaire, a invité des copains et copines de son école à bord de Samaya. Pour un week-end de croisière.

L'anniversaire était 10 jours plus tôt, nous aurions pu choisir le week-end d'avant avec son beau temps et son vent léger ...


 Nous en avions profité pour faire une escapade en dériveurs avec Enora et Cyril.



Mais une stratégie de marée nous a fait choisir le suivant. Avec sa tempête annoncée et ses vents relevés à 130 km/h sur nos côtes du Morbihan !


Ce fut donc une véritable école pour futurs pirates. Ils se sont succédés à la barre et aux manoeuvres, ils ont profité d'un grain pour astiquer le pont, puis ils ont fini la journée dans la carré autour d'une bonne collation.











Mais ce n'était que la journée...
Car quand le soir est venu, la tempête a commencé à rugir au dehors. Nous avons doublé puis triplé les amarres. Les haubans hurlaient, les capots claquaient et Samaya arrivait même à bouger à quai. Nous nous serions cru en mer. Les moussaillons n'en menait pas large pour leur première nuit à bord !
Malheureusement aucune photo des cette soirée, ni du lendemain, tout calme.
Pas un souffle, pas une vague. Petit dèj', jeux, puis montée dans le mât 2 par 2 pour s'entrainer au poste de gabier.

Encore de chouettes moments, et de sacrées aventures passées à bord de Samaya !



15 octobre 2016

on en parle à la radio

Malo anime avec un copain une émission de radio autour de la musique,
ça s'appelle la Bamboox Station et c'est diffusé sur Radio Canut, 102,2 FM.
Vous pouvez ré-écouter ces émissions sur le net, comme la n°31 sur laquelle on parle de Samaya à partir de la minute 33.
Cliquez ici :
https://www.mixcloud.com/bamboox/bambooxstation-31/

A suivre directement sur mixcloud, ou ici :
https://blogs.radiocanut.org/bambooxstation/

Bon dimanche !

1 septembre 2016

C'est la rentrée !

et oui, c'est la rentrée.
Les enfants retrouvent (ou découvrent) les bancs de l'école et Samaya retrouve l'eau de mer.
A vrai dire c'était il y a quelques jours, juste avant la rentrée.

La record-woman du matelot le plus âgé à bord de Samaya a battu son propre record, avec cette fois-ci une véritable navigation, le long du Blavet puis en tirant des bords de prés dans la rade de Lorient.
A 96 ans Mamilou a découvert de nouvelles sensations, assise à l'étrave alors que le bateau naviguait à la voile. Les mouvements amplifiés, les bruits d'eau et la vision panoramique de ce petit siège provoque toujours son effet. Et là elle nous à dit "j'ai découvert des sensations que je ne connaissais pas, il était temps que je vive ça" !

Vu qu'à chaque passage à bord Mamilou en fait un peu plus il va nous falloir un sérieux programme pour ses 100 ans !

Bonne rentrée à tous, et on vous promet de nous attaquer au montage des dernières vidéos de l'année dernière. (La rentrée, c'est toujours une époque de bonne résolution !)






18 juillet 2016

Séjour jeunes en Bretagne Sud

Pour notre retour en France nous avons testé une nouvelle formule, un séjour enfants... sans parents !
7 jeunes (dont Eole) de 7 à 14 ans sont venus naviguer une semaine en Bretagne Sud.
Ce séjour fera l'objet d'une vidéo, nous avons pu filmer tout au long de la semaine. Vu le programme de l'été, le montage se fera sans doute après la rentrée scolaire.

Hennebont est situé dans les terres, proche de Lorient. C'est notre port d'attache et notre base de départ pour cette croisière. 

 
RDV à la gare de Lorient ou directement au bateau pour certains. Arrivée à bord, courses de nourriture, installation et mise au points des règles pour la semaine. Les enfants les écrivent et nous les affichons dans la cuisine.


Le premier soir chacun trouve sa place et s'approprie sa cabine.




Ce début de semaine est gris. Nous descendons la rivière du Blavet jusqu'à Lorient où une escorte nous attend. Bidibulle nous accompagne alors que nous tirons des bords serrés dans la rade de Lorient. Les jeunes sont à la manoeuvre et ça ne chôme pas !


Une escale à Quiberon est bien méritée après cette première longue journée de mer un peu agitée. Plage, grillades, baignade, planchette et crevettes !

Puis nous repartons pour le Golfe du Morbihan. Et nous trouvons 2 petites îles ont nous sommes seuls... ou presque. Il y a des goélands partout, des nids, des jeunes, des parents. Balades à terre et plongées. Premières étrilles et araignées au menu du soir !


Et puis, la tant attendue : Houat !

Non, non, ce n'est pas Maïwenn. Elle n'était pas avec nous.

Ah Houat ...


Une petite virée sur la plage Ouest nous permet de trouver les vagues pour le surf et le morey. On y passera toute la journée. Avant d'aller faire un tour au village le soir.




Même pas fatigué ! Mais après plongée, plage, paddle et natation en une matinée il y en a un qui sombre pendant la préparation du déjeuner.


L'ambiance est bonne. Des groupes se forment en fonctions des envies, des jeux et des activités.


Libéra à la tisane. Certains sont couchés, dorment ou lisent, d'autres jouent aux cartes dans le carré. C'est le moment pour nous de faire un point sur la journée écoulée et de penser à celle du lendemain.



L'ile aux chevaux. Apéro à bord au sommet de cet ilot. Seuls avec les goélands et le soleil.


Simplement magique.


Puis le soir certains se couchent et d'autres hissent les voile. 


Les "quarts" sont organisés. Chaque jeune prendra sont tour de rôle accompagné de Gireg ou Libéra.


Nous avons demandé chaque jour et à chacun d'écrire au moins une phrase sur sa journée. Si les premiers écrit n'étaient pas très prolifiques les derniers le sont beaucoup plus. Et ces moments d'isolement et de calme en navigation de nuit sont propices à la poésie.


Nous avons navigué toute la nuit, accompagnés par la lune et même quelques dauphins pour les chanceux qui ont pu les voir.
Puis c'est le moment somptueux du levé du jour. Le vent est léger, la mer lisse, la glisse douce...


Et le bonheur se lit facilement sur le visage malgré l'heure matinale (6h00).


Il parait qu'ils sont motivés pour revenir l'année prochaine.
Ça tombe bien nous aussi ce séjour nous a donné envie de continuer sur cette lancée !