30 mars 2015

mauvaises fréquentations !

Il était temps qu'on les quitte !
A force de trainer avec Jeanmi et Nicole, de Beluga, on a fini par leur laisser les enfants.
Mais il était temps que ça s'arrête, ça allait mal tourner.



29 mars 2015

Samaya - le coin des artistes



Pour être plus juste, on devrait peut-être plus parler du coin des "inventions".  Et oui, pendant ces quinze jours de pause, nous avons un peu profité de la mer, de la plage et des poissons. Mais nous avons surtout pris un rythme "tranquille". Voici donc quelques résultats de ces 15 jours passés à "la maison":


Un dessin à 6 mains : Maïwenn pour le paysage, Eole pour le Zèbre et les troncs d'arbres, Libéra pour le lion

Des chevaliers sino-aventuro-pirates ont navigué quelques heures dans le cockpit...
Quand le bateau se transforme en robot clown, voilà ce que ça donne !

      

Maïwenn ne voulait pas être en reste : deux, trois coups de crayons du grand frère et le tour est joué !

On a aussi testé une nouvelle forme de pain : Miam, un bon goûter
Gig reste dans les "classiques" strate-époxy mais cette fois sur le surf...

24 mars 2015

Le carnaval en fête...

... sur le coin d'Eole :

http://ecoles-samaya.blogspot.com/2015/03/le-carnaval-de-guadeloupe.html

16 mars 2015

tortue

Ca vous dit une petite plongée avec les tortues ?

video

15 mars 2015

Pêche


Pour changer un peu des images de kite, voici quelques images de pêcheurs locaux.

Les premiers reviennent d'une nuit en mer en dehors du lagon et même si ce n'est pas la Bretagne vu leur type d'embarcation, ce n'est pas que du gâteau. Les conditions que nous avons eues ces dernières semaines (entre 25 et 50 noeuds) ne leur rendent pas la vie facile.

Le second pêche au casier, il s'agit de déposer un casier au fond de l'eau suffisamment longtemps pour qu'il se recouvre d'algue et autres camouflage de la mer. Suivant l'endroit où ils sont déposés, les casiers peuvent contenir des poissons mais aussi des langoustes (miam, miam).



Sur Samaya, la pêche n'a pas été glorieuse n'ont plus. Ludo a quand même chassé la rascasse ou poisson-lion. Et oui ce poisson est magnifique surtout quand ses voiles flottent dans l'eau. Mais il est arrivé dans les Caraïbes par "erreur". On dit que c'est peut-être du à un aquarium qui aurait cassé en Floride. Le résultat est que ce dernier n'a pas de prédateur dans la mer des caraïbes. Il en profite donc pour proliférer et est considéré comme une "espère invasive". L'année dernière aux grenadines, il y avait un slogan que l'on retrouvait un peu partout : "Kill, eat and repeat".


Gireg, lui, a réparé notre rapalas fétiche avec un sachet de Pom' pot' ,  il est beau mais il ne nous a pas encore prouvé son efficacité !


Kaya, heureusement, avait bien anticipé la pénurie de poisson pêché, en achetant du thon en boite! Grâce à ça, nous avons pu nous régaler de Sushi après une belle dernière navigation entre Les Saintes et Le Gosier. Pascal et son esprit toujours aussi ingénieux a réussi à inventer les Sushis au champagne. Il lui fallait bien ça comme remontant après 6 heures passées à la barre!!

Eole a mis la tenue adéquat pour assister Kaya


Pas le temps de s'arrêter de barrer alors Pascal se fait crémer !!


14 mars 2015

Apprentissage, encore et encore.

Il n'y a pas qu'à l'école qu'on apprend sur Samaya !
Myriam a peaufiné son apprentissage du kite cette année.
En plus d'avoir le regard de "killeuse", elle a tiré des bords de ouf' avec son frangin et elle est même revenue au bateau toute seule.
On dit "oui maitresse" et on se tient droit !
Le premier bord côte à côte avec son grand frère.
juste avant d'avoir passé le mur du son ;-)

Il y a aussi eu d'autres jolis binômes,  voire plus :
Johan et Ludo au départ de leur traversée Les Sainte-Guadeloupe.
Les frangins
Johan qui taquine le tonton
Ludo, Gireg et Gregor en kite et Johan au dernier plan.
Titouan qui va faire du surf tracté par Gireg en kite.
Le retour au bercail de Gireg et Gregor.
Ces derniers 15 jours, on vous l'a dit Kaya, Pierre et Pascal ont eu aussi bien travaillé en kite-surf. Promis on vous montrera bientôt ça en images.

Ecole, on ne vous avait pas tout dit


 http://ecoles-samaya.blogspot.com/2015/03/ecole-on-ne-vous-avait-pas-tout-dit.html

13 mars 2015

Sur le dos du chameau.

On y est allé aujourd'hui Christine, Eole, Maïwenn et Libéra : c'est le point culminant de l'archipel des Saintes (304 m).
On s'en doutait un peu, mais c'est confirmé Maïwenn est une Warrior, elle a quasiment fait l'intégralité aller-retour, moins une demi-heure dans les bras de Libéra. Surtout que comme le disait Christine, ce n'était pas une autoroute mais un vrai sentier à biquette. Et, merci à Mona pour ses chaussures, elles sont au top.

Pendant ce temps, Kaya, Pierre et Pascal peaufinent leur progression en Kite. Ca progresse dur !
Certains volent sur leur planche, d'autres par dessus ... et d'autres s'emmèlent dedans ;-)
On rigole bien et on remonte au vent en annexe pour repartir pour un tour.





10 mars 2015

ambiance Cap-Vert ...

Tout à commencé hier soir,
on a lancé des crêpes pour le dessert, avec Pierre, Kaya, Christine et Pascal.
Après la première tournée une annexe approche : "C'est bien le bateau de Gireg ici ?"
Damien et Audrey, un couple de collègues connus en 2009 sur un bateau de charter, sont maintenant en voyage avec 2 petits à bord.
Le temps de les servir et la VHF annonce "Samaya pour Ivadel, vous êtes à bord ?"
Philippe et Caro, avec qui nous avions passé pas mal de temps aux Canaries puis au Cap-Vert nous retrouvent à bord. Soirée conviviale donc à bord puisque dehors les grains s'enchainent pour rincer les bateaux et tout ceux qui trainent en annexe.


Crêpes, planteur et Légo, le carré est vivant ! Puis, au coeur de la nuit, alors que chacun avait retrouvé son bateau c'est le vent qui s'est invité.
Comme au Cap-Vert on vous dit ! Les rafales nous tirent du lit, les haubans sifflent. On vérifie l'alarme GPS, on range tout le linge pendu. Le vent monte encore, on aimerait rallonger la chaine mais les voisins sont trop proches. On arrime tout ce qui traine sur le pont. Les haubans hurlent pendant que nous veillons.

Au petit matin on voit Damien et Audrey revenir au mouillage, ils ont dû chasser dans la nuit.
Le vent est encore très fort. La météo annonce comme tous les jours 5 à 6 dans les canaux,  Manou sur la côte au vent et Jean-Mi à Marie-galante nous confirment un vent modéré de leur côté, on lève l'ancre. On se dit que ces rafales sont dues aux montagnes et que ce sera plus calme vers le Sud. Nous visons donc les Saintes au moteur au début, histoire de voir.
Quand ça se calme un peu, on envoie GV à 3 ris et un petit morceau de foc. Vent de travers.

Très vite les claques remontent à plus de 50 nds et la mer devient à nouveau blanche. Nous affalons la Grand'Voile.
L'anémomètre, peut-être un peut optimiste fini par dépasser les 60nds alors que nous progressons vers le canal des Saintes. En passant Basse-Terre nous espérons enfin sortir des effets de rafales des montagnes. Mais rien n'y fait et le vent est de plus en plus souvent au-dessus des 55nds. Les vagues soulevées par ce vent de terre est impressionnant. Nous croisons quelques bateaux. Certains très peu toilé, au moteur ou au tourmentin. D'autres sont à 2 ris et enchainent lof sur lof, avec les voiles qui claquent sèchement à chaque embardée.

jetez un oeil sur l'anémo !

Aucun indice d'accalmie, nous virons de bord et entrons dans la marina de Basse-Terre. Cela fait bien longtemps que nous n'avons pas dormi au port. Et ce soir c'est bien appréciable pour le calme, les douches et en plus les loulous y trouvent des copains !


6 mars 2015

Bon anni Maïwenn !!!

Et oui, la cocotte a eu 2 ans hier, alors même si on a du retard sur les nouvelles, on commence par celle-là.  Parce qu'elle le mérite et que résumer les 15 jours avec les cousins ce n'est pas facile. Il va falloir encore un peu de temps pour trier nos souvenirs, nos idées et nos photos.

Pour ses deux ans, la Maïwenn a eu deux anniversaires.
Le premier, nous l'avons fait un peu en avance pour que les cousins soient toujours là et comme ça nous avons pu profiter du bon gâteau de tati Flo : miam!


Pour le deuxième, Romane et Greg sont repassés juste le temps de nous aider à faire le gâteau mais pas le manger. Même si Greg en aurait bien fait qu'une bouchée. Dommage pour lui, avec son glaçage "made in doudou", il était délicieux.

Maïwenn a sacrément bien participé de la confection au nettoyage des plats ;-)



Et pour l'occasion Pierre et Kaya ont rapporté un magnifique pyjama du Japon.


En parlant d'anniversaire, on s'est rendu compte qu'on ne vous avez pas présenté la passagère clandestine qui était à bord de Samaya l'été dernier. Nous n'avons pas encore eu le plaisir de la rencontrer en chaire et en os, mais voici la petite Odyssée :


panoramas

Voici quelques panoramas du séjour avec Hugo, Maëlle et les filles.
Belles ambiances ...
Merci Hugo pour les photos.